[publication] Retrouver le temps : l’erreur et le mal dans le mythe de la singularité technologique

Résumé :

Cet article considère le mythe de la singularité technologique comme le symptôme d’une insomnie de la raison : la production de monstres par l’exercice non critique de la pensée, qui accompagne l’impérialisme économique de la Silicon Valley comme les Lumières ont accompagné le colonialisme et prolonge la foi dans le progrès en un messianisme.

Le mythe produit une apocalypse de la pensée. En accouchant de monstres comme la singularité ou le basilic de Roko, elle se dévoile et manifeste son propre effondrement.

Lire l’article.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.